Kissing the Witch/ Les Marraines du Crime.

(J’ai pas beaucoup à dire sur ces deux-là, alors ils ont un billet pour deux.)

Kissing the Witch, Emma Donoghue

ktw

En anglais. C’est une collection de contes racontés sous une nouvelle forme, et avec d’autres fins. Il y a parfois des références aux Disney, mais la base est très souvent les contes d’origines. Chaque histoire est racontée du point de vue de l’héroïne, qu’elle recherche l’homme qu’elle aime, la femme qu’elle aime,  un meilleur destin, ou juste une meilleure vie. Le petit plus, c’est que tous les contes sont liés, un personnage du premier est l’héroïne du suivant à la fin de sa vie, ou dans une nouvelle vie. Je sens que je vais le relire souvent, celui-là.

Les Marraines du Crime, Diane Ducret

crime

Je suis pas sûre ce que à quoi je m’attendais, mais pas à ça. Plus de lumière sur les dites-femmes, ou plus d’action de leur part, peut-être. Bon, c’est pas de la fiction, et toutes ces femmes vivaient à une époque où elles avaient des rôles bien précis (et réduit), donc c’est pas vraiment une surprise.

N’empêche, à chaque fois, c’est « voilà le criminel (voilà sa date et lieu de naissance, et sa vie jusque là), voilà la femme (date, lieu de naissance, vie passée), elle l’aime, elle ignore sa vie de crime ou regarde délibérément ailleurs, et se tait en face des flics, voilà un autre acteur de l’époque, voilà la mort du criminel. »

Pendant ce passage, ou après, la nouvelle personne citée, homme ou femme, a droit au même style de biographie, et c’est comme ça pour tout le monde, ce qui casse le rythme à chaque fois.

Pour une description de la monté de la criminalité aux Etats-Unis (oui, enfin, Chicago, surtout) du début du 20ème siècle jusqu’à la mort de Capone, c’est parfais. Pour les marraines, elles ont droit à leur petit paragraphe à la fin pour savoir ce qu’elles sont devenues. Ce qui est logique, l’Histoire faisait attention à leurs hommes, pas à elles (si ce n’est Bonnie), alors les traces écrites manquent.

Et moi, je reste sur ma faim.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.